Musique

Future est l’assistant du diable dans “THE WIZRD”!

Future, l’une des nombreuses grosses têtes du rap d’Atlanta a dévoilé ce Vendredi son tout nouvel album “THE WIZRD”. Un album somptueux, encore une fois délivré par un Future à l’aise sur toutes sortes de productions. Une voix qui peut être parfois incisive comme douce selon le BPM de chaque productions. 20 morceaux tous aussi différents mais qui se rejoignent dans les thématiques traitées créant une véritable ossature à “THE WIZRD”.

Future, n’est pas un ange et ça on le sait depuis un moment. Mais avec ses récentes déclarations troublantes autour de son arrêt de la consommation de lean et cet album, on prend encore plus conscience du personnage. Un personnage sombre, dérangé, aux idées inquiétantes qui est très clairement l’artiste à l’inspiration la plus négative au monde. Ahurissant, quand on sait que le mal ne devrait pas régner dans le monde mais son attirance pour les tentations diaboliques et démoniaques le rendent humain. Et si Future était en réalité l’artiste le plus humain de ce siècle? À l’heure où les artistes aiment parler de tout sauf d’eux, Future, lui, parle énormément des drogues et de ce qu’elles détruisent dans son organisme. Dans le morceau “Temptation” par exemple, Future souligne d’une voix désabusée qu’il tente de combattre ses tentations en vain…

Et si vous n’êtes pas convaincue quand je vous dis que cet artiste est complètement cinglé, vous pouvez aussi écouter “F&N” un morceau qui est une ode à la Fabrique Nationale Herstal, ou à FN Herstal, un fabricant d’armes à feu de Belgique. Imaginez 5 secondes l’impact en France si un artiste majeur de la scène française criait au grand jour son amour inconsidéré pour une fabrique d’armes à feu. Bien évidemment, remettons le tout dans son contexte. Future est un personnage, au même titre qu’un Rick Ross. Mais Future a choisi un personnage assez sombre pour sa carrière. Un personnage qui aime se détruire et qui aime voir les gens autour de lui se détruire.

La débauche fait aussi parti intégrante de cet album avec son amour pour le textile et les diamants rares. Future est en quelque sorte le meilleur ami du diable, il est dans ce piège là et il le clame haut et fort comme si c’était la voie qu’il devait suivre. Il n’a pas ce sentiment de dégoût quand il rap sa vie, il rap à propos du piège comme si c’était incroyable et magnifique.

View this post on Instagram

#THEWIZRD DOCUMENTARY OUT NOW ON @applemusic @massappeal

A post shared by Future Hendrix (@future) on

Outre le fond de ce projet, Future s’est entouré une nouvelle fois de superbes producteurs pour réaliser cet album. ATL Jacob, le fabuleux Southside, Tay Keith, Mat Cap, Ricky Racks, Jambo Beats, Corbin, Frankie Bash, Distance Decay, DY Krazy ou même Fuse 100, le prodige de 808 Mafia. Au niveau des featurings, nous avons la présence de trois artistes seulement sur le morceau “Unicorn Purp” avec Gunna et Young Thug. Puis, sur “Faceshot” avec la présence de Travis Scott.

Future est au mal ce que Kanye est à la folie, ce que Drake est à l’introspection, ce que Kendrick Lamar est à la protestation et ce que Jay-Z est au bénéfice.

Publié le 23/01/19 - Par beurreman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *