Musique

Lomepal, Roi du rap mélodieux?

Lomepal a effectué son retour ce Vendredi 7 Décembre 2018 avec un nouvel album sublime nommé “Jeannine”. Un opus qui comporte 17 morceaux, ce qui donne 53 minutes cohérente et homogène. Dans ce nouvel album qui fait suite à son énorme succès avec “FLIP”, Lomepal a décidé d’accompagner cette longue et lancinante balade avec des invités de prestiges. Parmi eux, JeanJass, Roméo Elvis, Orelsan, Katerine et même du comédien parisien Roman Frayssinet. L’équipe CC a analysé en détail cette oeuvre musicale qui propulse un peu plus l’artiste parisien dans un statut de King du rap mélodieux, et vous, qu’est-ce que vous en pensez?

Après avoir reçu une certification double platine pour “FLIP”, Lomepal devait confirmer avec le fameux “album de la confirmation” et c’est ce qu’il a réussit à faire avec un album homogène. De nombreuses thématiques ont été traité par le rappeur avec une touche d’humour noir qu’on lui connaît bien.

On peut retrouver les thèmes de la solitude, la différence, la tristesse, l’amour, la désillusion, la nostalgie, l’amitié (surtout quand un rappeur a un entourage qui ne lui dit pas qu’il est nul), des femmes, des relations amoureuses, des relations amicales, de la famille, de la rancoeur, de son quotidien d’artiste et de son envie de marquer son époque.

Au niveau de la production, on retrouve un Lomepal qui s’est entouré des meilleurs pour obtenir une symbiose parfaite entre chaque morceau. Des basses transperçantes qui sonnent très deep, des guitares surpuissantes donnant un groove à chaque montée de voix de l’artiste et des mélodies très intéressantes qui font mouches à chaque morceau.

“Jeannine” est assez différent de “FLIP” car même si sur la forme nous sommes tous d’accord pour dire que la couleur de ce projet est totalement différente, il en découle une différence plus sérieuse quant au fond et au message de ce projet. En effet, l’album ne s’appelle pas comme cela pour rien. Jeannine était, paix à son âme, la grand-mère de Lomepal. Elle était schizophrène et l’artiste rend hommage à la folie de sa grand-mère tout au long du projet.

Un beau et poignant clin d’oeil signé Lomepal. Maître de son art, il arrive à un point où il maîtrise parfaitement les morceaux où il exploite merveilleusement bien la thématique de chacun d’eux. “Jeannine” est une oeuvre musicale injectée d’humour noir, de sincérité, de beauté et de vie.

Publié le 07/12/18 - Par beurreman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *